La monnaie électronique : tout ce qu'il faut savoir

27 mars 2017 Réglementaire

La monnaie électronique : tout ce qu'il faut savoir

La monnaie électronique facilite l'émergence des nouvelles solutions de paiements et elle pourrait bientôt remplacer les moyen de paiement plus coûteux.

Le Parlement européen et le Conseil ont adopté la Directive 2009/110/CE du 16 septembre 2009 pour favoriser le développement de la monnaie électronique. Cette nouvelle législation transposée en droit français en 2013, met fin au monopole des banques en matière d’émission et de gestion de la monnaie électronique et de nouveaux établissements de monnaie électronique (EME) tel que Treezor proposent leurs services.

La monnaie électronique facilite donc l’émerge de nouveaux moyens de paiement, sur Internet ou via un téléphone mobile. A termes, elle pourrait bientôt remplacer des moyens de paiement plus coûteux comme le chèque ou moins sûrs comme le liquide.

Définition de la monnaie électronique

Selon le code monétaire et financier la monnaie électronique : « une valeur monétaire qui est stockée sous une forme électronique… ». Contrairement au Bitcoin, elle est rattachée à une devise de référence et constitue une réserve de valeur.

La monnaie électronique est donc un substitut à l’argent liquide placé sur un serveur à distance (compte en ligne) ou sur un support électronique (carte à piste, carte à puce ou téléphone mobile…). Les informations de paiement peuvent être stockées sur la carte SIM du smartphone et font alors l'objet d'un cryptage de sécurité (la norme retenue en France est celle du « SIM centric ») et utilisent la technologie NFC (Near Field Communication) pour autoriser des paiements, ou encore sur un compte de paiement en ligne.

Fonctionnement d'un E-Wallet

L’e-wallet est un porte-monnaie électronique qui permet de stocker une somme d’argent en ligne, indépendamment de son compte bancaire. Les particuliers ou les professionnels peuvent réaliser des paiements directement de leur e-wallet sans passer par leur établissement bancaire.

La transaction est plus simple et plus pratique qu’avec les autres moyens de paiement, notamment parce que le client a moins d’informations à saisir et peut se passer de chèque ou d’espèces.

Les supports électroniques les plus fréquemment utilisés pour payer en monnaie électronique sont le e-wallet, la carte prépayée, la carte virtuelle, la carte cadeau…

Avantages de la monnaie électronique

De nombreux établissements bancaires proposent de nouveaux moyens de paiement avec monnaie électronique pour simplifier les dépenses en magasin et en ligne.

La monnaie électronique garantit aux consommateurs et commerçants une fiabilité et une sécurité optimale des transactions ainsi que la garantie des fonds monétaires, protégés par une convention de cantonnement.

La monnaie électronique est régulièrement louée pour sa rapidité d’exécution, sa réduction des dangers de fraude, son absence de risque d’impayés et son faible coût (réduction des commissions prélevées par les banques émettrices.

Les articles dans Réglementaire

Retour au Blog

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies pour réaliser des mesures d’audience, du suivi publicitaire et l’optimisation de navigation. Accepter | En savoir plus