Presse

Qonto, la première fintech française qui a séduit le fonds de Peter Thiel

Les deux fondateurs de Qonto, Alexandre Prot et Steve Anavi, avaient créé une première start-up, Smokio, qui développait des cigarettes électroniques connectées. « On s’est alors aperçu de la complexité, pour un entrepreneur, de gérer ses comptes, de les intégrer à d’autres services », raconte Alexandre Prot. Les deux entrepreneurs ont alors planché sur un service permettant de créer un compte bancaire en quelques clics, tout en imaginant une gamme de services autour. Pour cela, il s’est associé à un établissement de paiement, Treezor, qui dispose des agréments de la Banque de France. « Qonto sera la marque du service, assurera la relation client, Treezor s’occupera du back-office et gérera les flux, notamment dans le cadre de la lutte contre le blanchiment d’argent ou contre le terrorisme », résume Alexandre Prot.