Le Blog

Les différents services du Banking-as-a-Service

Le Banking-as-a-Service permet de couvrir l’ensemble des services offerts traditionnellement par une banque. Par exemple, Treezor va permettre de couvrir l’ensemble de la chaîne de paiement : de l’émission de carte à la création de wallets digitaux, en passant par l’émission d’IBAN ou la gestion des X-Pays. Cela peut aussi inclure d’autres briques du paiement, telles que le crédit ou bien l’encaissement de chèque.

De plus, les plateformes BaaS permettent de s’appuyer non pas uniquement sur un socle technique APIsé mais aussi sur un socle réglementaire, permettant de bénéficier de la licence de l’établissement BaaS – dans le cadre de Treezor il s’agit d’une licence d’établissement de monnaie électronique – ou encore des partenariats forts tels que son statut de BIN Sponsor et de membre principal Mastercard.

On distinguera trois prestations que le BaaS permet à ses clients d’obtenir.

  • Les services purement techniques – s’appuyant sur l’API du Baas (par exemple l’API Treezor ou bien le service Treezor Connect)
  • Les services réglementaires et partenariats – s’appuyant sur la licence et le statut privilégié du BaaS vis-à-vis de Visa, Mastercard, Apple et Google.
  • L’expertise du BaaS au niveau de l’industrie – s’appuyant sur sa connaissance des modèles d’affaires tels que celui de la marketplace, de la néobanque (B2C, B2B), des différentes niches.

Une plateforme technique

Les plateformes de Banking-as-a-Service telle que Treezor sont avant tout des plateformes techniques. Grâce à une API centrale, et des endpoints permettant de couvrir l’ensemble des services bancaires par ce biais, l’ensemble de la chaîne de paiement est par conséquent couverte. Treezor propose ainsi plus de 70 événements et 27 endpoints.

Cela veut dire que les entreprises clientes de Treezor, des entreprises utilisant cette plateforme pour fournir des comptes et services de paiements à leurs clients, peuvent ainsi se connecter à l’API, par exemple pour :

  • Émettre des cartes de paiement et créer des règles de gestion pour ces cartes
  • Emettre des IBANs
  • Créer des portefeuilles digitaux (e-wallets)
  • Gérer les PAYIN et PAYOUT
  • Prendre en charge les virements et prélèvements SEPA

Cela correspond à une infime partie des possibilités. En réalité, il n’y a de limite que l’imagination des services que les entreprises souhaitent créer en s’appuyant sur cette infrastructure innovante et facile à utiliser.

Un partenaire réglementaire

Qui dit Banking-as-a-Service dit aussi réglementations et licences. En effet, une vraie plateforme de Banking-as-a-Service ne sera pas uniquement une plateforme technique. La partie réglementaire est bien souvent l’obstacle le plus difficile à dépasser pour les jeunes entreprises (fonds à bloquer, gestion de la relation avec le régulateur, KYC…), mais aussi pour de grandes entreprises souhaitant lancer rapidement un nouveau service lié au paiement.

Dès lors, un partenaire BaaS va pouvoir s’appuyer sur sa licence (dans le cas de Treezor il s’agit d’une licence d’établissement de monnaie électronique – la monnaie électronique étant à ne pas confondre avec les crypto-monnaies), et devenir soit un distributeur de monnaie électronique, soit un agent de services de paiement.

Cela apporte des avantages directs, à commencer par des besoins de trésorerie et de fonds bloqués plus faibles pour l’entreprise utilisant ces services, et un renforcement de la sécurité des fonds et de la robustesse de la couverture réglementaire pour ses clients. Enfin, cela apporte un gain de temps non négligeable, puisque c’est la plateforme BaaS qui viendra déclarer l’entreprise utilisant ses services, plutôt que celle-ci n’ait à suivre la procédure pour obtenir une licence.

Ce modèle peut être aussi reproduit pour des établissements possédant déjà leur propre licence, par exemple dans le cadre du BIN Sponsorship qu’offre Treezor. Cela amène l’entreprise à s’appuyer d’un côté sur sa propre licence, et de l’autre à déléguer la gestion de ses services à Treezor, dans le cadre d’une relation régulée.

Des experts BAAS pour vous accompagner

Les équipes de plateformes de Banking-as-a-Service couvrant l’ensemble des problématiques réglementaires et techniques sont composées d’experts. Ces experts viennent donc jouer un rôle extrêmement important de conseil pour aider les entreprises souhaitant se lancer dans des activités impliquant des services de paiement.

Chez Treezor, il y a actuellement plus de 120 talents dédiés à cette activité. Il faut en particulier retenir :

  • Une équipe juridique, qui pourra conseiller sur l’approche à privilégier pour lancer son service (agent de services de paiement, distributeur de monnaie électronique, TSP…).
  • Une équipe d’implémentation, qui accompagne les entreprises pas à pas pour venir se connecter à l’API de Treezor, partage les bonnes pratiques et aide le projet à passer en production.
  • Des Account Managers et Technical Account Managers en charge de gérer la relation avec les entreprises clientes au jour le jour, dans tous les domaines relevant de la relation avec Treezor.
  • Une équipe dédiées aux opérations, qui viendra en particulier prendre en charge le KYC des clients finaux, la gestion des contentieux et de la fraude.
  • Des développeurs, qui améliorent constamment l’API et y ajoutent de nouveau services.
  • Une équipe conformité, qui se charge de constamment être en relation avec le régulateur (en France il s’agit de l’ACPR) pour mettre en place les meilleures pratiques.

A retenir sur le banking as a service :

  • Les plateformes de Banking-as-a-Service sont des solutions techniques, qui simplifient et digitalisent les services bancaires.
  • Les plateformes de Banking-as-a-Service possèdent des licences sur lesquelles les entreprises qui lancent leur propre produit et application peuvent s’appuyer.
  • Les plateformes de Banking-as-a-Service sont composées d’experts dans leurs domaines, à tous les niveaux, qui permettent d’assurer une bonne conduite des activités pour les entreprises s’appuyant sur ces plateformes.

Vous souhaitez en savoir davantage sur la définition et l’intérêt du Baas ? C’est par ici.

Retrouvez tous nos articles Banking-as-a-Service sur le blog Treezor juste ici.